Paysagiste Haut-Rhin Senateur Catherine Troendle
 
 

puce Cartes
puce Histoire et Patrimoine
puce Musée
puce Publications
puce Société
puce Visites et conférences

puce Demande d'adhésion
puce Le comité
puce Nos liens

puce Webmaster
puce Administration site

puce Nombre de visites : 43919

12- Monument Chérin

Dernier généalogiste du Roi, général de division, chef d'Etat Major de Masséna pendant la campagne d'Helvétie, général de l'Armée du Danube, Hyacinthe Chérin est blessé grièvement à la bataille de Zurich, le 12 juin 1799. Transporté à l’Hôpital de Huningue, il meurt en route, à Aarau (Suisse). Un monument lui est élevé place de la Pyramide en 186O.

Le Monument a été classé à l’inventaire des Monuments Historiques le 23 février 1938.

13- Le canal de Huningue

"Le Canal du Rhône-au-Rhin, long de 35O kilomètres, unit la Méditerranée à la Mer du Nord, à l'aide de la Saône, du Doubs et de l'Ill. Commencé sous l'Empire vers 18O6, il reçut le nom de Canal Napoléon. Continué sous la Restauration, son nom changea : il s'appela Canal Monsieur. Terminé en 183O, il reçut sous la Monarchie de Juillet le nom de Canal de Jonction du Rhône au Rhin". Ainsi était présenté en quelques lignes par l'Annuaire du Haut-Rhin de 1853 ce qui était alors le plus important canal de navigation intérieure.

13.1.Gabarit navigable

Destiné primitivement à la seule alimentation en eau du Canal du Rhône au Rhin au Nord du Carrefour de l'Ile Napoléon, l'important embranchement que constituait le Canal de Huningue (28 km) fut construit quand même, à l'origine, au gabarit navigable, avec quatre écluses seulement, la cinquième (Hombourg) n'ayant été ajoutée que bien plus tard. Il se substituait ainsi à la Largue et à l'Ill qui devaient, seules, assurer l'alimentation du grand canal français et qui devaient se révéler insuffisantes.

13.2.Le Canal Monsieur

Etablies en 18O1/18O2, les caractéristiques de cette rigole d'alimentation de Huningue se transformèrent rapidement en canal de navigation. Sur près d'une trentaine de kilomètres seraient construites quatre écluses (Huningue, Neuweg, Rosenau et Neuweg-Loechle).
Les premiers travaux de terrassement furent exécutés de 181O à 1813 par des prisonniers de guerre espagnols, pour reprendre dès l'été 1821, suite à une concession royale (rachetée en 1853) à la "Compagnie du Canal Monsieur" (Monsieur n'était autre que le comte d'Artois, frère de Louis XVIII et futur Charles X). C'est en 1824 que les premières fouilles (à la main !) sont entreprises à Rosenau, et l'année suivante, les travaux de maçonnerie.
Les terrassements (confiés au maître de poste sierentzois Frédéric Karm) et les ouvrages (écluses, prises d'eau, ...) furent terminés en mars 1828. Le canal envasé au préalable ne fut véritablement navigable qu'en 1832.

13.3.Le Hallage

C'est le 1er mai 1929 que fut mis en service officiellement le halage électrique sur le Canal de Huningue par la société "La Traction de l'Est".

13.4.La "fin" du Canal de Huningue

On sait que le Canal de Huningue est devenu d'une totale inutilité par le raccordement à grand gabarit dit de Niffer-Kembs (juillet 1961), importance économique déjà affaiblie dans les années Trente par l'ouverture du Grand Canal d'Alsace.

Porte d’Alsace ( ou Porte de France )

Le fronton était orné de trophées d’armes et de drapeaux. Cette porte possédait une colonnade sculptée par Mansart.
Elle fut détruite en 1815.



page précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - page suivante