Paysagiste Haut-Rhin Senateur Catherine Troendle
 
 

puce Cartes
puce Histoire et Patrimoine
puce Musée
puce Publications
puce Société
puce Visites et conférences

puce Demande d'adhésion
puce Le comité
puce Nos liens

puce Webmaster
puce Administration site

puce Nombre de visites : 49977


Vauban à l’honneur ce dimanche (22/09/19)


À l’instar de sa voisine, Huningue n’est pas en reste pour ces Journées du patrimoine. Ce dimanche 22 septembre, la Ville propose trois manifestations mettant à l’honneur Sébastien Le Prestre, plus connu sous le nom de Vauban.

L’histoire derrière le musée

Le bâtiment du musée, datant du temps de la forteresse, possède encore, de l’époque de Vauban, un magnifique escalier, des boiseries, des cheminées et, au grenier, un sol entièrement pavé. La maison mise à la disposition des administrateurs de la forteresse se composait de bureaux et de logements. Le « commissaire des guerres » était responsable des affaires militaires et « l’intendant de la place » des affaires concernant la ville.

De 1871 à 1918 s’y trouvait le mess des officiers, d’où la dénomination de « Kasino ». Après 1918, les pièces furent transformées en appartements et dans les annexes de la cour s’installèrent des ateliers, dont celui de l’électricien Anweiler et du peintre Bourgnon.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, diverses sociétés, dont le Foyer-club, l’Union féminine civique et sociale (UFCS), le Ski-club, les archives des sociétés sportives, l’état civil, la salle des mariages et le syndicat d’initiatives y avaient élu domicile. On y installa même des toilettes publiques. Depuis 1979, le musée, tant historique que militaire, fondé en 1951, le seul en région frontalière, y expose ses collections à l’étage.

Vauban jardinier

Autre manifestation : un circuit Vauban. S’il n’est pas inconnu des Huninguois, les curieux en découvriront sans doute de nouveaux aspects, grâce à une visite guidée inédite. « Chaque année, nous essayons de restaurer de nouveaux ouvrages sur le circuit », explique Dominique Bohly, adjoint au maire à l’urbanisme. Cette année, la visite s’articule autour des jardins et de leur conception dans l’imaginaire du célèbre ingénieur. Les visiteurs sont notamment invités (sur réservation) à découvrir un « vis-à-vis » aux abords du Rhin, à 9 h ou 14 h 30, pour une balade de 2 h 30. « Huningue est la ville où Vauban a commencé à exposer tout son génie », raconte l’élu. « C’est notre richesse, notre patrimoine ! »

Vauban urbaniste

La singularité de l’œuvre de Vauban, Antoine Oziol en a fait un de ses sujets d’étude. L’ingénieur, célèbre pour ses places fortifiées, a créé neuf cités ex nihilo, dont Huningue. « Cette ville a elle-même une place à part dans le travail de Vauban, puisque c’est la seule à être construite en pentagone », précise l’architecte.

Les études de ce dernier l’ont amené à questionner le statut d’urbaniste que l’on confère souvent à Vauban. « Il est vrai qu’il a étudié les sciences économiques et sociales, mais cela veut-il dire qu’il était un bâtisseur de ville à part entière ? La question mérite d’être posée. » Il la soulèvera (sans toutefois se vanter d’y répondre) lors d’une conférence à l’église de Garnison, à 17 h.

Y ALLER Ouverture du musée ce dimanche 22 septembre de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h. Visites guidées à 10 h 30, 14 h 30 et 16 h par Jules Féron, conservateur adjoint. Visite guidée : départs à 9 h et 14 h place Abbatucci. Gratuite, réservation au 03.89.89.70.20. Conférence gratuite à 17 h à l’église de Garnison

L'Alsace 20/09/2019

La Nuit européenne des musées:


La Nuit européenne des musées fait son grand retour, ce samedi 19 mai, à Huningue. Visites commentées et éclairées ainsi que lecture de poésies donneront à (re)vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et originale !
A Huningue, Bernard Sipp et Roger Lambert, mobilisés édition après édition, joueront les guides au fil des dix salles du lieu de mémoire frontalier, de la tombée de la nuit (19Heures) jusqu'à 23 heures.
L'Alsace devenue française en 1648, Louis XIV entend la protéger en verrouillant la frontière du Rhin. Au nombre des places construites par Vauban, Huningue depuis 1679 participe ainsi à la défense du fleuve. Elle accomplira le rôle qui lui est dévolu lors des sièges de 1796, de 1814 et de 1815. Le musée est installé dans un bâtiment civil de la fin du XVIIe siècle, ancienne demeure de l'intendant de la place et du commissaire des guerres.
Léa Simon-Hueber, autre membre du comité de la société d’histoire de Huningue-Village-Neuf et de la Région frontalière, récitera des poèmes de Nathan Katz, l’illustre poète sundgauvien. L’entrée sera gratuite à cette occasion.


Revue de Presse :

Et si Vauban avait été jardinier ?

Les visiteurs suivent les pas de Sébastien Le Prestre, plus connu sous le nom de Vauban, lequel invite à découvrir les grandes heures de l’histoire de Huningue. Celles, bien sûr, de la place forte conçue en 1679, suivant la volonté de Louis XIV qui voulait une vaste ceinture de fer pour les frontières royales. Celles également du développement de la ville sinistrée au lendemain de la reddition de 1815, à la suite au démantèlement (sur exigence de la ville de Bâle) de ses remparts trop menaçants. Car à Huningue, on partage un secret de Vauban : l’ingénierie militaire n’était pas son unique passion. Petit, il voulait être jardinier ! Le temps d’une belle balade au cœur de Huningue, c’est tout son génie de la botanique et du fleurissement qui s’exprime.

Ce circuit urbain peut être découvert ce samedi 13 octobre sous la conduite de Dominique Bohly, adjoint au maire délégué à l’urbanisme, vice-président de la société d’histoire locale et de Jules Féron, conservateur adjoint du musée de Huningue

L'Alsace 09/10/2018

Huningue - Au musée
En nocturne

Pour la Nuit des musées, toujours très courue dans toute l’Europe, cette soirée, unique, est l’occasion de (re) découvrir le lieu de mémoire de Huningue, le seul musée labélisé depuis 2002 en région frontalière, autrement, en nocturne et gratuitement.

A Huningue, ce sont les deux doyens de la société d’histoire de Huningue-Village-Neuf qui sont à la manœuvre : le vice-président Bernard Sipp orchestre, année après année, cette manifestation avec le concours de Roger Lambert.


Pour cette édition, ils ont été rejoints par le benjamin du comité, Jules Féron, le nouveau conservateur adjoint du musée. Par le verbe et l’image, de salle en salle, le passé trop souvent méconnu de Huningue a livré grands et petits secrets.

Depuis 2017 sont également proposées des lectures de poèmes en alsacien tirés des œuvres de Lina Ritter, Charles Zumstein ou Nathan Katz. Cette année, Léa Hueber-Simon a souhaité déclamer des poésies du seul Nathan Katz.

DNA 22/05/2018

Huningue et Uffheim - Dans le cadre de la Nuit européenne des musées
Visites, lectures, randonnées…
La Nuit européenne des musées fait son grand retour, ce samedi 19 mai, à Huningue et Uffheim. Au programme du musée de Huningue, des visites commentées, lectures… Tandis qu’à la casemate d’Uffheim, une randonnée nocturne avec découverte de fresques convoquera les amateurs.

À Huningue, Bernard Sipp et Roger Lambert, mobilisés édition après édition, joueront les guides au fil des dix salles du lieu de mémoire frontalier, de la tombée de la nuit, dès 19 h et jusqu’à 23 heures.

L’Alsace devenue française en 1648, Louis XIV entend la protéger en verrouillant la frontière du Rhin. Au nombre des places construites par Vauban, Huningue, depuis 1679, participe ainsi à la défense du fleuve. Elle accomplira le rôle qui lui est dévolu lors des sièges de 1796, de 1814 et de 1815.

Le musée est installé dans un bâtiment civil de la fin du XVIIe siècle, ancienne demeure de l’intendant de la place et du commissaire des guerres.

Léa Simon-Hueber, autre membre du comité de la société d’histoire de Huningue-Village-Neuf et de la Région frontalière, récitera des poèmes de Nathan Katz, l’illustre auteur sundgauvien.

DNA 16/05/2018


Conférences à venir:


- 1er Février 2019 : Jean-Jacques Wolf - Archéologie

- 8 Mars 2019 : Claude Muller, la monarchie de juillet




Musée de Huningue

Le MUSEE DE HUNINGUE, que gère notre Société, est ouvert les 1er et 3e dimanches de chaque mois, de 14h30 à 17h30.

Le prix d'entrée est fixé à 2 € par visiteur et gratuit pour les moins de 18 ans ainsi que pour les porteurs du Pass Museum.

Pour une visite guidée (uniquement à partir de dix personnes), en français ou en allemand, le prix d'entrée est fixé à 3,5 € par personne.

Nous acceptons des dons pour le Musée (photos, meubles, objets, etc).

Contacter le président Paul-Bernard MUNCH au 03.89.81.65.11, ou Jules Féron au 06.36.97.17.05, Armand SCHERER au 03.89.67.55.04 ou Roger LAMBERT au 03.89.67.10.41.

image