Paysagiste Haut-Rhin Senateur Catherine Troendle
 
 

puce Cartes
puce Histoire et Patrimoine
puce Musée
puce Publications
puce Société
puce Visites et conférences

puce Demande d'adhésion
puce Le comité
puce Nos liens

puce Webmaster
puce Administration site

puce Nombre de visites : 29374


Porter trois fleurs de Lys et trois couronnes d’or dans ses armoiries, n’a rien d’étonnant pour la ville de Huningue ! La ville a été en effet construite à partir de 1679 sur les ordres de Louis XIV, venu à deux reprises sur le site, comme ville royale puisque véritable verrou militaire pour l’Alsace nouvellement française, au nord de l’ancien village de pêcheurs du même nom. La forteresse avait pour mission de neutraliser le pont en bois qui franchissait le Rhin à Bâle.

L’ancienne population avait été évacuée avant la construction pour s’établir en aval, créant ainsi une nouvelle agglomération, Village-Neuf (de Huningue).

De son glorieux passé, Huningue, à présent ville à vocation industrielle de 7000 habitants, ne conserve que quelques bâtiments, dont l’église de garnison (1685) dédiée à Saint-Louis, et le « Casino ». A un jet de pierre de l'ancienne place d'armes et du monument du général Abbatucci, le Musée d'Histoire de Huningue garde le souvenir de tous ceux qui l'ont habité. Construite à la fin du XVIIème siècle pour le service de l'intendance et la direction des fortifications, la vieille bâtisse abrite depuis 1979 une belle collections de maquettes, plans, gravures, portraits, lettres patentes retraçant l'histoire trois fois séculaire de l'un des chefs-d'oeuvre de Vauban en général et des trois sièges (1796-97, 1814 et 1815) qu’il eut à subir.



page précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - page suivante